PME innovantes : les secteurs d’activités identifiés

Commande publique

Un arrêté
publié au Journal officiel
le 25 mars détaille les 62 secteurs d’activités dans lesquels doivent intervenir les petites et moyennes entreprises (PME) innovantes pour pouvoir bénéficier de l’expérimentation leur réservant une part des marchés publics de haute technologie, de recherche et développement et d’études technologiques.

Les activités citées appartiennent notamment aux secteurs de l’énergie, de la santé, de l’armement, de l’informatique et de la recherche.

La liste a été établie par référence au vocabulaire commun pour les marchés publics (Common Procurement Vocabulary
– CPV) et reprend les mêmes codes numériques.

Par ailleurs, d’après une enquête réalisée par le Comité Richelieu auprès de 389 entreprises, une PME innovante sur cinq seulement pense que les 10,5 milliards d’euros d’investissements supplémentaires vont déboucher sur des contrats. Deux sur cinq pensent que cela n’aura au contraire aucun impact. Un quart ont ressenti une amélioration des délais de paiements en 2009 et ont bénéficié de l’avance de 20 %.

Référence : Arrêté du 16 mars 2009 définissant les domaines mentionnés à l’article 1er
du décret n° 2009-193 du 18 février 2009 relatif aux modalités d’application de l’article 26 de la loi n° 2008-776 du 4 août 2008.

L'analyse des spécialistes

  • L'entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ? Santé

    L’entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ?

    03/07/20
    Le remplacement de la notation par l’entretien professionnel dans la fonction publique hospitalière vise à retisser le lien - altéré par le système de notation - entre la valeur professionnelle de l’agent, sa rémunération et le déroulement de sa carrière.
  • Second tour des élections municipales et procurations Élus

    Second tour des élections municipales et procurations

    23/06/20
    L'actualité récente relative au second tour des élections municipales, notamment les articles dans la presse faisant état de manœuvres frauduleuses en ce qui concerne l'établissement des procurations, a relégué en arrière-plan deux textes récents qui assouplissent les conditions des procurations pour lutter contre l'abstention. Toutefois, une vigilance sera nécessaire pour garantir la sincérité du scrutin.
  • La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020 Élus

    La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020

    18/06/20
    La loi du 23 mars 2020 a maintenu le premier tour du 15 mars 2020 et reporté le second tour des élections municipales. Dans une décision n° 2020-849 QPC du 17 juin 2020 M. Daniel D. et autres, le Conseil constitutionnel a jugé que cette loi est conforme à la Constitution1.
  • Tous les articles juridiques