Des examens professionnels pour les contractuels ?

Dialogue social

Le cycle de négociation avec les syndicats sur les conditions d’emploi des agents non titulaires dans la fonction publique se poursuit avec l’idée énoncée par le gouvernement d’ouvrir des « examens professionnels spécifiques » pour titulariser certains contractuels.

Les négociations sur l’avenir des 872 000 contractuels de la fonction publique ont démarré en janvier. La nouvelle version du document d’orientation transmise par le gouvernement aux organisations syndicales propose d’ouvrir des « concours spécifiques professionnalisés » à certains corps de la fonction publique dans les catégories B ou C, les moins bien rémunérées.

Ces examens seraient ouverts « le cas échéant » pour tenir compte de l’ancienneté des agents, « aux côtés des trois autres modes de sélection, réservés aux contractuels de haut niveau : le concours interne, le tour extérieur et le recrutement sur titres ».

Pour la CGT, cette proposition constitue une avancée, à la condition, précise-t-elle qu’il n’y ait « pas trop de restrictions » et que cet examen soit « bien ouvert aux CDD ».

L'analyse des spécialistes

  • Le retrait de délégation à un adjoint Élus

    Le retrait de délégation à un adjoint

    02/05/19
    « L'adjoint au maire est élu par le conseil municipal (et non pas nommé par le maire), mais, à l'exception de ses qualités d'officier d'état-civil et d'officier de police judiciaire, qu'il exerce de plein droit, il ne dispose de compétences que dans la mesure où le maire lui en délègue ».
  • Loi Élan : focus sur le PLU Urbanisme

    Loi Élan : focus sur le PLU

    18/04/19
    La loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique, dite loi Élan, contient un certain nombre de dispositions relatives aux documents d’urbanisme, et plus particulièrement au plan local d’urbanisme (PLU).
  • La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification Urbanisme

    La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification

    16/04/19
    La loi Élan du 23 novembre 2018 participe de la stratégie « logement » initiée par le gouvernement. Elle s’articule autour de quatre objectifs politiques : construire plus, mieux et moins cher ; faire évoluer le logement social ; répondre aux besoins de chacun ; améliorer le cadre de vie.
  • Tous les articles juridiques