Alimentation du CET par des congés annuels non pris du fait de maladie

Fonction publique

Un agent peut sous certaines conditions alimenter son compte épargne-temps avec des congés annuels non pris pour cause de maladie.

Deux situations sont susceptibles de se présenter pour qu’un agent puisse alimenter son compte épargne-temps (CET) s’il bénéficie d’un reliquat de congés annuels non pris au terme de l’année civile du fait d’un congé de maladie.

Soit l’agent a pris moins de 20 jours de congés dans l’année : il ne peut alors alimenter son CET par le report de congés annuels non pris en raison d’un congé de maladie et bénéficie alors d’un report de ses congés. Soit l’agent a pris un nombre de jours de congés au moins égal à 20 : il lui appartient, dans ce cas, d’opter soit pour une inscription sur le CET des jours restants dus, soit pour un report de ses congés.

Texte de référence : Lettre DGAFP au ministre de la Justice, 1er octobre 2012

L'analyse des spécialistes

  • Quelle suspension pour les agents publics hospitaliers en cas de refus de vaccination contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Quelle suspension pour les agents publics hospitaliers en cas de refus de vaccination contre la Covid-19 ?

    27/07/21
    Le texte de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire prévoit une suspension pour les agents publics hospitaliers qui refuseraient de se faire vacciner contre la Covid-19. Ce texte s'éloigne de l'esprit de l'article 30 de la loi du 13 juillet 1983 prévoyant la suspension de l'ensemble des fonctionnaires. Décryptage.
  • Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ?

    21/07/21
    Le projet de loi n° 4386 relatif à la gestion de la crise sanitaire ne prévoit pas la vaccination obligatoire pour l'ensemble des agents publics.
  • Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ?

    13/07/21
    Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) a rendu le 30 juin 2021 un avis défavorable au projet de décret fixant les dispositions relatives aux emplois d'expert de haut niveau et de directeur de projet pouvant être créés dans les collectivités territoriales et leurs établissements publics.
  • Tous les articles juridiques