Une association réclame un décret sur les retraites des fonctionnaires handicapés

Handicap

Une association a pressé mardi 11 septembre le gouvernement de publier un décret d’application d’une loi permettant aux fonctionnaires handicapés de partir en retraite anticipée avec une majoration de pension, déplorant « qu’il faille plus de deux mois pour obtenir quatre signatures sur un papier ».

Dans une lettre ouverte au ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, le Comité pour le droit au travail des handicapés et l’égalité des droits (Cdthed), basé à Échirolles (Isère), souligne que « le retard incompréhensible pris dans la publication de ce décret place (…) les intéressés dans une angoisse croissante ».

Selon Henry Galy, président du Cdthed, le décret donnerait droit à une majoration de pension à un fonctionnaire handicapé, qui n’aurait pu mener une carrière complète du fait de son handicap. Cette majoration lui « permettrait de toucher l’équivalent de la retraite d’une personne ayant mené une carrière complète », a expliqué M. Galy. La publication du décret permettrait en outre « d’aligner les droits à la retraite anticipée des fonctionnaires handicapés sur les droits des salariés handicapés du secteur privé », a ajouté M. Galy.

Dans sa lettre ouverte, le Cdthed pointe le fait qu’il ne manquerait plus que la signature du ministre de l’Économie, sur les quatre nécessaires, pour que le décret soit publié. Le comité affirme qu’il a alerté le gouvernement sur cette situation depuis deux mois. « Rien ne saurait justifier qu’il faille plus de deux mois pour obtenir quatre signatures sur un papier », déplore-t-il. D’autant qu' »il y a urgence, » souligne le Cdthed, car des fonctionnaires ont fait valoir leur droit à une retraite anticipée et risquent de partir sans cette majoration de pension.

Si le décret tardait encore à être publié, le Comité prévoit de manifester son « mécontentement » à l’occasion des Journées parlementaires socialistes à Dijon les 19 et 20 septembre. « Et, dans le pire des cas, nous envisageons également de nous rendre devant votre ministère le lundi 24 septembre », prévient le Cdthed.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

L'analyse des spécialistes

  • Quelles sont les règles régissant les modalités d'affichage publicitaire sur les monuments historiques ? Urbanisme

    Quelles sont les règles régissant les modalités d’affichage publicitaire sur les monuments historiques ?

    05/09/18
    Les Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains seront l'occasion de découvrir des monuments historiques méconnus ou habituellement fermés au public. Certains d'entre eux, en cours de restauration, ne seront pas ouverts au public, dissimulés derrière des échafaudages, voire de grandes bâches publicitaires qui ne font pas toujours l'unanimité. Il faut savoir que l'affichage publicitaire sur un monument historique est très encadré juridiquement ce qui n'empêche pas un recours accru à son utilisation révélant parfois certains abus.
  • Le régime des CCAS : qu'en est-il de l'extension des possibilités de délégation dans les CCAS ? Administration

    Le régime des CCAS : qu’en est-il de l’extension des possibilités de délégation dans les CCAS ?

    29/08/18
    Le centre communal d'action sociale, créé dans toute commune de 1 500 habitants ou plus, a pour mission d'animer une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées, et de participer à l'instruction des demandes d'aide sociale.
  • Acheteur public

    Le nouveau RGPD et ses incidences sur les marchés et plus précisément sur les acheteurs publics

    09/07/18
    Le règlement général sur la protection des données (RGPD - n° 2016/679), ou « RGPD », est entré en application le 25 mai 2018 dans l'ensemble de l'Union européenne.
  • Tous les articles juridiques