Une association réclame un décret sur les retraites des fonctionnaires handicapés

Handicap

Une association a pressé mardi 11 septembre le gouvernement de publier un décret d’application d’une loi permettant aux fonctionnaires handicapés de partir en retraite anticipée avec une majoration de pension, déplorant « qu’il faille plus de deux mois pour obtenir quatre signatures sur un papier ».

Dans une lettre ouverte au ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, le Comité pour le droit au travail des handicapés et l’égalité des droits (Cdthed), basé à Échirolles (Isère), souligne que « le retard incompréhensible pris dans la publication de ce décret place (…) les intéressés dans une angoisse croissante ».

Selon Henry Galy, président du Cdthed, le décret donnerait droit à une majoration de pension à un fonctionnaire handicapé, qui n’aurait pu mener une carrière complète du fait de son handicap. Cette majoration lui « permettrait de toucher l’équivalent de la retraite d’une personne ayant mené une carrière complète », a expliqué M. Galy. La publication du décret permettrait en outre « d’aligner les droits à la retraite anticipée des fonctionnaires handicapés sur les droits des salariés handicapés du secteur privé », a ajouté M. Galy.

Dans sa lettre ouverte, le Cdthed pointe le fait qu’il ne manquerait plus que la signature du ministre de l’Économie, sur les quatre nécessaires, pour que le décret soit publié. Le comité affirme qu’il a alerté le gouvernement sur cette situation depuis deux mois. « Rien ne saurait justifier qu’il faille plus de deux mois pour obtenir quatre signatures sur un papier », déplore-t-il. D’autant qu' »il y a urgence, » souligne le Cdthed, car des fonctionnaires ont fait valoir leur droit à une retraite anticipée et risquent de partir sans cette majoration de pension.

Si le décret tardait encore à être publié, le Comité prévoit de manifester son « mécontentement » à l’occasion des Journées parlementaires socialistes à Dijon les 19 et 20 septembre. « Et, dans le pire des cas, nous envisageons également de nous rendre devant votre ministère le lundi 24 septembre », prévient le Cdthed.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

L'analyse des spécialistes

  • Projet de loi Engagement et proximité : le repositionnement des communes dans les intercommunalités Intercommunalité

    Projet de loi Engagement et proximité : le repositionnement des communes dans les intercommunalités

    04/12/19
    Présenté en Conseil des ministres le 17 juillet 2019, le projet de loi relatif à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique, après avoir été largement modifié par le Sénat en première lecture, vient d'être adopté par l'Assemblée nationale le 26 novembre dernier. La commission mixte paritaire prévue entre le 10 et le 12 décembre devrait permettre une approbation d'ici la fin de l'année de ce projet dont l'objectif est de retisser le lien entre l'État et les élus locaux, particulièrement les maires qui se sont considérés malmenés depuis l'adoption de la loi NOTRe.
  • Les droits nouveaux des élus locaux dans le projet de loi « Engagement et proximité » Élus

    Les droits nouveaux des élus locaux dans le projet de loi Engagement et proximité

    03/12/19
    Le projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique, largement modifié par le Sénat en première lecture, a été adopté par l’Assemblée nationale le 26 novembre 2019. Une commission mixte paritaire est prévue entre le 10 et le 12 décembre prochains.
  • Élections municipales : attention aux actions de communication sur internet des communes Communication

    Élections municipales : attention aux actions de communication sur internet des communes

    25/11/19
    Depuis le 1er septembre 2019, en vue des municipales des 15 et 22 mars 2020, les actions de communication des communes sont encadrées par le Code électoral. La vigilance est de mise quant au respect de ces règles tant pour les candidats élus sortants valorisant leurs actions d'élus, que pour les agents municipaux gérant les outils de communication numériques des communes.
  • Tous les articles juridiques