Fonctionnaires: les gestes du gouvernement

Rémunération

Pressé par sa majorité, le Premier ministre Manuel Valls a lâché du lest lundi 28 avril sur plusieurs mesures du plan de rigueur, dont le gel des retraites, la revalorisation du RSA et confirmé la hausse des salaires des fonctionnaires les moins bien rémunérés.

Le Premier ministre a confirmé des mesures annoncées l’an dernier en faveur des fonctionnaires les moins bien payés. Cela représente « en moyenne 440 euros de salaire net en plus dès l’an prochain pour 1,6 million d’agents » en catégorie C et B en début de carrière, selon M. Valls.

Dès février 2013, la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu avait annoncé ce coup de pouce envers les plus mal payés, au moment où elle annonçait le maintien du gel du point d’indice, qui sert de base au calcul des salaires, pour 2013. Cette mesure s’est déjà traduite au 1er février dernier par des augmentations allant de 4,6 euros à 46 euros mensuels pour ces agents. Elle doit aussi se traduire au 1er janvier 2015 par l’attribution de 5 points d’indice aux agents de catégorie C, selon le ministère. Près de la moitié des quelque 5 millions d’agents appartiennent à la catégorie C (les autres étant en catégorie B ou A, les mieux rémunérés).

Pour les autres, une revalorisation n’est pas au programme à ce stade, le gouvernement ayant décidé de maintenir le gel du point jusqu’en 2017. Mais Manuel Valls a confirmé l’introduction d’une « clause de revoyure » pour revenir en fonction de la croissance sur ce gel. La dernière revalorisation du point d’indice, de 0,5 %, remonte à 2010.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Valoriser sa démarche environnementale dans les appels d’offres publics Appel d'offres

    Appels d’offres publics : valoriser sa démarche environnementale et intégrer les critères RSE

    14/02/18
    Selon les termes de l’article 10 du décret du 25 mars 2016 pour des spécifications « d’ordre environnemental, social ou autre », les acheteurs peuvent recourir à des labels dans leur consultation afin d’inclure des critères RSE dans leur politique d’achat. La question se pose cependant de savoir si, d’un point de vue juridique, le recours à un label d'acheteur, quel qu’il soit, est de nature à porter atteinte à l’égalité de traitement des candidats et donc in fine à fragiliser juridiquement les appels d’offres ?
  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Tous les articles juridiques