Pension d'orphelin

Rémunération

La pension d’orphelin prévue à l’article L. 40 du Code des pensions civiles et militaires de retraite peut être cumulée avec les prestations familiales.

L’article L. 553-3 du Code de la sécurité sociale (CSS) prévoit que lorsqu’un même enfant ouvre droit aux prestations familiales et à une majoration de pension, les prestations familiales sont perçues par priorité et excluent, à due concurrence, cette majoration. La pension d’orphelin prévue par l’article L. 40 du Code des pensions civiles et militaires (CPCM), en faveur de l’enfant orphelin d’un fonctionnaire décédé, se distingue des droits du conjoint du fonctionnaire décédé et constitue un droit propre de l’enfant.

Cette pension est due à l’enfant orphelin jusqu’à l’âge de vingt-et-un ans et peut donc bénéficier à des enfants majeurs. Il en résulte qu’une telle pension d’orphelin ne peut être assimilée ni à un accessoire ni à une majoration de la pension de réversion perçue par le conjoint du fonctionnaire décédé. Dès lors, les dispositions de l’article L. 553-3 du CSS ne sont pas applicables à la pension d’orphelin qui peut être cumulée avec les prestations familiales.

 

Texte de référence : Conseil d’État, Section du Contentieux, 27 juillet 2015, n° 375042, publié au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #4 Loi Vie locale Intercommunalité

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #4

    30/07/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Le retour aux 90km/h sur les routes départementales : quels enjeux pour les élus ? Urbanisme

    Le retour aux 90km/h sur les routes départementales : quels enjeux pour les élus ?

    15/07/19
    Le projet de loi Orientation des mobilités, actuellement soumis à la Commission mixte paritaire, a ouvert la possibilité pour les présidents de conseils départementaux, les maires et les présidents d’établissement de coopération intercommunale (EPCI) d’augmenter à 90 km/h la limite de circulation sur les routes du réseau secondaire. Cela correspond à une volonté gouvernementale de les responsabiliser.
  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #3 Loi Blanquer Éducation

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #3

    11/07/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Tous les articles juridiques