Prestations de restauration : marchés publics ou contrats de délégation de service public ?

Commande publique

Le cocontractant ne peut être regardé comme supportant un risque lié à l’exploitation du service si la part de risque transférée au délégataire n’implique pas une réelle exposition aux aléas du marché.

En l’espèce, le prix des prestations réalisées par le délégataire intégrait une subvention forfaitaire d’exploitation annuelle couvrant les charges fixes et qui représentait au moins 60 % du montant total de sa rémunération annuelle. En outre, pour couvrir les éventuels impayés susceptibles de se produire en cours d’exécution du contrat, le délégataire percevait un complément de prix unitaire au repas servi couvrant les charges variables, notamment liées à l’approvisionnement en denrées alimentaires. La part de risque transférée au délégataire n’impliquant pas une réelle exposition aux aléas du marché, le contrat est requalifié par le juge en marché public.

 

Texte de référence : CAA de Bordeaux, 6e chambre – formation à 3, 8 octobre 2018, n° 16BX02772, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ? Élus

    Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ?

    07/04/21
    Dans quelle mesure les pouvoirs de police du maire sont-ils renforcés après le vote par la commission mixte paritaire1 du texte de la proposition de loi pour une sécurité globale préservant les libertés qui prévoit d'expérimenter l'élargissement du domaine d'intervention de la police municipale sur la voie publique ?
  • Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ? Administration

    Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ?

    23/03/21
    L'article 34 du projet de la loi 4D1 envisage la question des transferts de personnel dans la mise en œuvre des compétences de l'État transférées aux collectivités territoriales. Ces dispositions sont appelées à être modifiées lors du débat parlementaire.
  • Les CCAS peuvent-ils être exonérés de commission d’appel d’offres pour leurs marchés publics formalisés ? Passation des marchés

    Les CCAS peuvent-ils être exonérés de commission d’appel d’offres pour leurs marchés publics formalisés ?

    17/03/21
    Les centres communaux (et intercommunaux) d'action sociale (CCAS/CIAS) ne peuvent pas être exonérés d'avoir recours à une commission d'appel d'offres (CAO) pour passer leurs marchés publics formalisés.
  • Tous les articles juridiques