Autorité de la concurrence : 1 500 000 euros d’amendes pour entente

Concurrence

Les entreprises Maquet France et ALM SA du groupe Getinge se sont vues infliger des sanctions pécuniaires de 750 000 euros chacune.

En 2007, le ministère de l’Économie saisissait le Conseil de la concurrence. Une enquête de la DGCCRF indiquait que ces deux sociétés avaient répondu entre décembre 2000 et 2002 à des appels d’offres lancés par des établissements de santé pour l’achat de tables d’opérations en présentant des offres séparées « apparemment concurrentes, alors que ces deux entreprises n’ont pas de réelle autonomie commerciale et surtout que les offres d’ALM sont traitées dans le cadre de Maquet
».

Le Conseil de la concurrence, devenu entre-temps l’Autorité de la concurrence, a conclu après enquête que les deux sociétés s’étaient entendues en 2002 pour proposer des soumissions séparées alors qu’elles n’étaient qu’une même entreprise. Ainsi, elles ont faussé le jeu de la concurrence. « Ces pratiques n’ont pu être sans effet alors que la part de marché cumulée des deux sociétés s’élevait au début des pratiques à plus de 85 %.
» L’Autorité estime que cette stratégie a inévitablement conduit à une augmentation des prix.

L'analyse des spécialistes

  • Quelles sont les règles régissant les modalités d'affichage publicitaire sur les monuments historiques ? Urbanisme

    Quelles sont les règles régissant les modalités d’affichage publicitaire sur les monuments historiques ?

    05/09/18
    Les Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains seront l'occasion de découvrir des monuments historiques méconnus ou habituellement fermés au public. Certains d'entre eux, en cours de restauration, ne seront pas ouverts au public, dissimulés derrière des échafaudages, voire de grandes bâches publicitaires qui ne font pas toujours l'unanimité. Il faut savoir que l'affichage publicitaire sur un monument historique est très encadré juridiquement ce qui n'empêche pas un recours accru à son utilisation révélant parfois certains abus.
  • Le régime des CCAS : qu'en est-il de l'extension des possibilités de délégation dans les CCAS ? Administration

    Le régime des CCAS : qu’en est-il de l’extension des possibilités de délégation dans les CCAS ?

    29/08/18
    Le centre communal d'action sociale, créé dans toute commune de 1 500 habitants ou plus, a pour mission d'animer une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées, et de participer à l'instruction des demandes d'aide sociale.
  • Acheteur public

    Le nouveau RGPD et ses incidences sur les marchés et plus précisément sur les acheteurs publics

    09/07/18
    Le règlement général sur la protection des données (RGPD - n° 2016/679), ou « RGPD », est entré en application le 25 mai 2018 dans l'ensemble de l'Union européenne.
  • Tous les articles juridiques