CSFPT : examen de 3 projets de décrets lors de la séance du 17 septembre 2014

Management

Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, sous la présidence de Philippe Laurent, maire de Sceaux, a examiné le 17 septembre trois projets de décrets. Deux ont été rejetés.

Le premier projet de décret examiné modifie le décret n° 85-397 du 3 avril 1985 relatif à l’exercice du droit syndical dans la fonction publique territoriale. Ce texte, qui a reçu un vote défavorable, « instaure un crédit de temps syndical comprenant deux contingents » et « complète les règles relatives aux locaux syndicaux et aux réunions syndicales » tout en redéfinissant « les critères d’appréciation de la représentativité des organisations syndicales, désormais fondés sur les résultats des élections aux comités techniques ».

Le second était relatif à l’entretien professionnel dans la fonction publique territoriale, la nouvelle procédure d’évaluation des fonctionnaires qui sera obligatoire dés 2015. Il a fait l’objet d’un vote défavorable et 37 amendements ont été déposés.

Par contre, le projet de décret modifiant le décret n° 87-1107 du 30 décembre 1987 portant organisation des carrières des fonctionnaires territoriaux de catégorie C a quant à lui recueilli un avis favorable.
 

Source : Communiqué de presse du CSFPT

 

L'analyse des spécialistes

  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale Urbanisme

    Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale

    27/07/20
    Deux ordonnances, prises en application de la loi Élan de 2018, ont été publiées le 18 juin 2020 afin de simplifier la planification territoriale.
  • Tous les articles juridiques