Menu actualité

Thématiques

Mieux accompagner la mobilité et l’évolution professionnelle dans la fonction publique

Publié le 16 juin 2022 à 8h50 - par

L’État vient de présenter sa stratégie pour l’accompagnement de la mobilité et de l’évolution professionnelle des agents publics pour les 2 ans à venir.

Mieux accompagner la mobilité et l'évolution professionnelle dans la fonction publique

« L’État doit être au rendez-vous de l’évolution professionnelle des agents qui agissent au quotidien pour le service public », assure la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP). Si des dispositifs, assis sur le réseau des conseillers mobilité-carrière, ont déjà été déployés pour lever les freins à la mobilité et accompagner les parcours professionnels, l’État veut aujourd’hui aller plus loin et répondre à de nouveaux défis : comment faire de l’accompagnement une solution aux enjeux RH des employeurs publics ? Comment généraliser l’accès des agents à un accompagnement, notamment sur leur bassin de vie ? Comment déployer une offre d’accompagnement identifiée pour soutenir les projets d’évolution professionnelle ? Comment structurer la fonction accompagnement et professionnaliser les acteurs RH dédiés à cette question ?

Pour répondre à ces multiples enjeux, la fonction publique de l’État se dote d’une stratégie interministérielle pour développer l’accompagnement de la mobilité et de l’évolution professionnelle de ses agents, pour la période 2022-2024. Publié fin mai, ce document-cadre expose les ambitions et les recommandations de la fonction publique. « Reposant sur deux axes fondamentaux, à savoir une meilleure structuration de la fonction d’accompagnement et la professionnalisation de ses réseaux, cette stratégie vise à rendre l’accompagnement plus accessible en s’appuyant sur un ensemble de services mobilisables par chaque agent public quel que soit son besoin dans sa démarche, son statut, l’employeur qui gère sa carrière ou encore son affectation géographique », explique la directrice générale de l’administration et de la fonction publique, Nathalie Colin.

Fruit d’échanges avec les parties prenantes au sein des ministères et des plates-formes régionales d’appui interministériel à la gestion des ressources humaines (PFRH), le document formalise donc la stratégie de développement de la fonction « accompagnement de la mobilité et de l’évolution professionnelle au sein de la fonction publique de l’État. Il s’adresse à tous les acteurs publics en charge de concevoir et de déployer cette politique RH au sein de leur ministère, de leur direction ou de leur établissement public. Il peut également être utile aux acteurs RH de la fonction publique territoriale (FPT) et de la fonction publique hospitalière (FPH).

Cette stratégie définit l’objet et les finalités de l’accompagnement personnalisé des agents. À savoir.

L’accompagnement personnalisé

Il s’agit de l’ensemble des dispositifs d’information, de conseil et de soutien proposés par les employeurs publics aux agents pour élaborer et mettre en œuvre leurs projets de mobilité et d’évolution professionnelle. Il vise la sécurisation des parcours professionnels et le renforcement de la capacité des agents à se développer professionnellement. Il contribue à favoriser la meilleure adéquation entre les profils des agents et les postes à pourvoir dans les territoires et dans les filières.

La mobilité professionnelle

Il s’agit de la transition vers un nouvel emploi qui s’appuie sur un projet d’évolution professionnelle, des lignes directrices de gestion et des mécanismes juridiques. Elle conduit à un changement professionnel pouvant présenter plusieurs dimensions (géographique, fonctionnelle, promotionnelle, verticale, horizontale, intra-administration, interministérielle, inter versants de la fonction publique, reconversion…). La mobilité peut être à l’initiative de l’agent ou s’inscrire dans un contexte spécifique impliquant un repositionnement professionnel (réorganisation ou restructuration de services, situation d’usure professionnelle…).

L’évolution professionnelle

Il s’agit de la capacité des agents à développer en continu leurs parcours et leurs compétences en prenant en compte leurs aspirations, leur profil et les besoins en compétences des employeurs dans les territoires et dans les filières. Elle résulte notamment des mobilités et des actions de formation réalisées.

Le document conçu par la DGAFP est composé de deux parties : une présentation de la stratégie d’ensemble, articulée autour de cinq ambitions, et une présentation des actions thématiques pour la mettre en œuvre, à travers six fiches action.

Les 5 ambitions de la stratégie

  • Ambition 1 : Faire de l’accompagnement de la mobilité et de l’évolution professionnelle une fonction plus stratégique, plus structurée et mieux articulée avec les autres politiques RH.
  • Ambition 2 : Généraliser l’accès à l’accompagnement à chaque agent en fonction de son besoin et sur tout le territoire.
  • Ambition 3 : Déployer une offre d’accompagnement identifiée pour soutenir les projets d’évolution professionnelle.
  • Ambition 4 : Intensifier la professionnalisation et la mise en réseau des parties prenantes à l’accompagnement pour les mettre en pleine capacité d’agir.
  • Ambition 5 : Ancrer l’accompagnement dans une démarche qualité et d’amélioration continue.

Les actions thématiques

  • Fiche action 1 : Organiser la coopération des parties prenantes à l’accompagnement.
  • Fiche action 2 : Formaliser une offre de service et organiser l’accès à l’accompagnement.
  • Fiche action 3 : Mobiliser les nouveaux entretiens et les dispositifs phares de l’accompagnement personnalisé.
  • Fiche action 4 : Développer la professionnalisation des réseaux d’accompagnement.
  • Fiche action 5 : Intensifier et diversifier l’animation des communautés de l’accompagnement.
  • Fiche action 6 : S’engager dans une démarche qualité et d’amélioration continue des services d’accompagnement.

Ce document s’articule avec la stratégie territoriale RH de l’État, qui vise à répondre à la nécessité d’incarner, de manière plus soutenue, les politiques RH de l’État, notamment en faveur de la mobilité et de l’évolution professionnelle, dans les régions et départements, complète la DGAFP.