Un fonctionnaire au chômage et en congé parental d'éducation peut-il cumuler le CLCA et l'ARE ?

Rémunération

Non : dans ce cas le fonctionnaire radié des cadres et indemnisé au titre du chômage par son ex-employeur public, qui prend un congé parental d’éducation (privé), doit opter pour le bénéfice du complément de libre choix d’activité (CLCA) pendant la durée de son congé parental d’éducation, car cet avantage, versé par la CAF, n’est pas cumulable avec les indemnités servies aux travailleurs privés d’emploi.

La durée restante de son indemnisation chômage sera ainsi reportée à la fin de la période de versement du complément de libre choix d’activité (CLCA).

En effet, les indemnités servies aux travailleurs sans emploi (ARE) ne sont pas cumulables avec :

– le CLCA à taux plein,
– le CLCA à taux partiel, s’il n’était pas versé avant la perte d’emploi.

L’ex-fonctionnaire radié des cadres peut bénéficier du CLCA à taux plein uniquement s’il perçoit une allocation de chômage et s’il demande à son employeur public de suspendre son paiement. Celui-ci reprendra dès la fin de ses droits au CLCA.

Le CLCA versé à taux partiel peut se cumuler avec l’allocation de chômage seulement si l’allocataire percevait déjà, avant de perdre son emploi, ce complément.

André Icard

 

Source : publié sur andre.icard

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques