Marylise Lebranchu a conclu le colloque consacré au 30e anniversaire du statut général de la fonction publique

Droits et obligations

À quelques jours de la présentation en Conseil des ministres du projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires, Marylise Lebranchu a participé au colloque sur le 30e anniversaire du statut général de la fonction publique, qui s’est tenu le 11 juillet 2013 à la Maison Internationale, à Paris dans le 14e arrondissement.

À l’occasion de ses vœux aux corps constitués, Fançois Hollande avait annoncé sa volonté de célébrer le trentième anniversaire de la loi du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires et déterminant le modèle actuel de la fonction publique.

Cet anniversaire a été l’occasion pour la ministre de rappeler que « le statut est un héritage des valeurs et du programme du Conseil National de la Résistance sur lequel aucun gouvernement n’est revenu ».

Trois thématiques ont été abordées lors de cette journée par les participants – parlementaires, directeurs d’administration, représentants des employeurs territoriaux, dirigeants syndicaux de la fonction publique, universitaires, juristes – : l’histoire et l’évolution du droit de la fonction publique, les valeurs et l’exemplarité de la fonction publique, et les perspectives d’évolution de la fonction publique.

Marylise Lebranchu a conclu ces débats en introduisant le projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires qu’elle présentera le 17 juillet en Conseil des ministres.

Celui-ci sera l’occasion de « réaffirmer les valeurs du statut général de la fonction publique, d’actualiser les obligations et les garanties fondamentales accordées aux agents, et d’inscrire dans le statut général les premiers acquis de l’action du gouvernement en faveur de l’exemplarité des employeurs publics ».

Pour aller plus loin :

 

Livre blanc

Avant-projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires

Téléchargez

La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu avait annoncé en début d’année qu’elle présenterait ce texte en Conseil des ministres en juillet, à l’occasion du 30e anniversaire de la loi du 13 juillet 1983, qui avait rénové et largement modifié le statut de fonctionnaire remontant à 1946.

L’avant-projet de loi relatif aux droits et obligations des fonctionnaires instaure de nouvelles dispositions en matière notamment de statuts des agents publics, de parité, de droits parentaux ou de recrutement…

Pour en savoir plus sur ce texte télécharger l’« Avant-projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires ».

L'analyse des spécialistes

  • Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ? Commande publique

    Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ?

    10/04/18
    La distinction entre les subventions et la commande publique est plus claire qu'auparavant en raison des définitions données par les textes. Toutefois, des incertitudes subsistent, qui sont en particulier liées au développement de procédures intermédiaires sous la forme notamment d'appels à projets.
  • Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l'impact du RGPD Administration

    Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l’impact du RGPD

    04/04/18
    La réglementation relative à la protection des données personnelles va vivre une petite révolution le 25 mai 2018. À compter de cette date, le règlement général sur la protection des données, dit RGPD (UE 2016/679 du 27 avril 2016), entrera en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ombeline Soulier Dugénie et Emmanuelle Behr, Avocates Associées du Cabinet Redlink, reviennent sur les grandes lignes directrices de ce nouveau cadre normatif.
  • La mise en œuvre d'un intéressement collectif comme rémunération dans fonction publique est-elle vraiment possible ? Rémunération

    La mise en œuvre d’un intéressement collectif comme rémunération dans la fonction publique est-elle vraiment possible ?

    03/04/18
    « On va essayer de travailler à une nouvelle rémunération des agents publics fondée sur le mérite ». Telle est l’une des déclarations faites par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics sur les antennes de BFMTV - RMC le 19 février dernier. Si elle est dans l'air du temps, la question d'une rémunération « au mérite » des agents publics n’est pas nouvelle. Par le passé déjà, plusieurs gouvernements ont relancé cette idée d'introduire davantage de « mérite » dans la rémunération des fonctionnaires.
  • Tous les articles juridiques