Marylise Lebranchu a conclu le colloque consacré au 30e anniversaire du statut général de la fonction publique

Droits et obligations

À quelques jours de la présentation en Conseil des ministres du projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires, Marylise Lebranchu a participé au colloque sur le 30e anniversaire du statut général de la fonction publique, qui s’est tenu le 11 juillet 2013 à la Maison Internationale, à Paris dans le 14e arrondissement.

À l’occasion de ses vœux aux corps constitués, Fançois Hollande avait annoncé sa volonté de célébrer le trentième anniversaire de la loi du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires et déterminant le modèle actuel de la fonction publique.

Cet anniversaire a été l’occasion pour la ministre de rappeler que « le statut est un héritage des valeurs et du programme du Conseil National de la Résistance sur lequel aucun gouvernement n’est revenu ».

Trois thématiques ont été abordées lors de cette journée par les participants – parlementaires, directeurs d’administration, représentants des employeurs territoriaux, dirigeants syndicaux de la fonction publique, universitaires, juristes – : l’histoire et l’évolution du droit de la fonction publique, les valeurs et l’exemplarité de la fonction publique, et les perspectives d’évolution de la fonction publique.

Marylise Lebranchu a conclu ces débats en introduisant le projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires qu’elle présentera le 17 juillet en Conseil des ministres.

Celui-ci sera l’occasion de « réaffirmer les valeurs du statut général de la fonction publique, d’actualiser les obligations et les garanties fondamentales accordées aux agents, et d’inscrire dans le statut général les premiers acquis de l’action du gouvernement en faveur de l’exemplarité des employeurs publics ».

Pour aller plus loin :

 

Livre blanc

Avant-projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires

Téléchargez

La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu avait annoncé en début d’année qu’elle présenterait ce texte en Conseil des ministres en juillet, à l’occasion du 30e anniversaire de la loi du 13 juillet 1983, qui avait rénové et largement modifié le statut de fonctionnaire remontant à 1946.

L’avant-projet de loi relatif aux droits et obligations des fonctionnaires instaure de nouvelles dispositions en matière notamment de statuts des agents publics, de parité, de droits parentaux ou de recrutement…

Pour en savoir plus sur ce texte télécharger l’« Avant-projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires ».

L'analyse des spécialistes

  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Droit de l’environnement : réforme de l’évaluation environnementale Urbanisme

    Droit de l’environnement : réforme de l’évaluation environnementale

    18/10/17
    Le projet de loi ratifiant les ordonnances n° 2016-1058 du 3 août 2016, relative à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes, et n° 2016-1060 du 3 août 2016, portant réforme des procédures destinées à assurer l’information et la participation du public à l’élaboration de certaines décisions susceptibles d’avoir une incidence sur l’environnement, a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 18 juillet 2017. Elles viennent d’être modifiées au Sénat et une commission mixte paritaire doit se réunir prochainement pour trouver un consensus sur la réduction du texte.
  • Tous les articles juridiques