Les plates-formes régionales d’appui interministériel soutiennent l’innovation RH

Management

La DGAFP soutient les projets de ressources humaines novateurs, leviers de transformation de l’administration et des services publics, souvent impulsés par les plates-formes régionales d’appui interministériel à la GRH (PFRH). Elle présente le bilan positif de ces plates-formes pour 2019.

Mobilité et emploi, évolution des organisations de travail, management, gestion prévisionnelle de l’emploi public… Les quinze plates-formes régionales d’appui interministériel à la GRH (PFRH) aident, dans les services des trois versants de la fonction publique à réorganiser leurs ressources humaines ainsi que les agents, à titre individuel, dans leur projet de carrière. Relais de la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) en région, elles conçoivent, impulsent et accompagnent des pratiques RH innovantes. Dans le cadre de leur offre de service, les PFRH utilisent également des méthodes de travail favorisant l’intelligence collective. En 2019, près de 55 000 agents ont bénéficié de leurs prestations.

Les plates-formes accompagnent les services lorsqu’ils présentent leurs projets aux comités de sélection des fonds interministériels (cf. encadré) : FIRH, FIACT, FEP, fonds de modernisation des directions départementales interministérielles (FMDDI) et fonds pour la transformation de l’action publique (FTAP). En outre, de nombreux projets proposés par les plates-formes elles-mêmes obtiennent un financement.

Le bilan 2019 des PFRH montre des exemples de valorisation d’outils et méthodes de travail innovants ainsi promus. En région Paca, le séminaire Osons l’innovation RH, a présenté en novembre 2019, aux professionnels RH des trois versants de la fonction publique, des mini-conférences interactives animées par Le LaB RH et France Apprenante – des clefs pour comprendre les enjeux de la transformation des métiers et appréhender les compétences humaines essentielles du XXIe siècle. À l’occasion d’ateliers collaboratifs (« idéathon »), les participants ont identifié des pistes d’amélioration et trouver des idées de projets pour le fonds d’innovation RH de la DGAFP : monter une action de formation en situation de travail (Afest) répondant à des besoins interministériels ; professionnaliser le réseau des acteurs de l’accompagnement pour une relation agent-structure « gagnant-gagnant » ; construire un manager game (ce projet n’a pas encore trouvé de sponsor).

L’Occitanie a conçu des vidéos de communication d’une ou deux minutes pour présenter de façon transverse, sous forme d’animations graphiques, les métiers de la fonction publique et la mobilité, interministérielle et inter-versants, ainsi que des témoignages d’agents. Ce projet, intitulé FLASH-Mob, est financé par le FIRH. Accessibles à tous les agents, ces vidéos peuvent notamment être utilisées lors de forums de la mobilité.

Par ailleurs, la DGAFP recense dans une bibliothèque numérique des initiatives RH les projets de ressources humaines innovants de la sphère publique et valorise les bonnes pratiques.

Marie Gasnier

Fonds interministériels

La DGAFP a mis en place en 2017 le fonds d’innovation RH (FIRH), doté d’un budget d’un million d’euros. Objectif : soutenir les projets des services de l’État visant à développer la culture de l’innovation RH – management, conduite du changement, accompagnement des agents, appui méthodologique à l’évolution des organisations et à la modernisation de la fonction RH. Elle a créé, en 2018, un fonds interministériel pour l’amélioration des conditions de travail (FIACT) et, en 2019, un fonds en faveur de l’égalité professionnelle hommes-femmes (FEP), d’un million d’euros chacun.

Posté le par

Recommander cet article