Agents : refuser de travailler un samedi peut constituer une faute

Droits et obligations

L’importance des fonctions d’un agent au regard de la nécessité de continuité du service peut l’obliger à travailler un samedi.

Le refus de travailler un samedi par un agent n’est cependant pas punissable s’il justifie d’une raison impérieuse l’ayant mis dans l’impossibilité d’assurer le service demandé. Par contre, si le niveau de responsabilité confié à l’agent et la nécessité d’assurer la bonne marche du service le justifient, le refus de travailler un samedi peut être sanctionné.

L’appréciation des situations se fera au cas par cas par la prise en compte des critères suivants :

Le juge administratif rappelle également que tout fonctionnaire doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique sauf en cas d’ordre manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public.

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques